Publié le Laisser un commentaire

Pana cotta fraise à la fleur de sureau

Dans mon jardin je n’ai pas de vanille mais j’ai des fleurs de Sureau qui s’épanouissent allégrement et les premières fraises timides qui rougissent doucement. J’ai donc décidé de tester une pana cotta spéciale

photo de pana cotta fraise 1

 

Ingrédients pour la pana cotta fraise

Pour la pana cotta à la fleur de Sureau :

25cl de crème liquide
25cl de lait
50g de sucre de canne
3 belles ombrelle de Sureau
2g d’agar agar

Pour la gelée de fraises

200g de fraises
Le jus d’un demi citron
1 cs de sucre de canne

1g d’agar agar

Préparation de la pana cotta fraise

Laver les fraises, les équeuter et les mixer avec le jus de citron. Faire bouillir 2mn avec le sucre et l’agar agar. Laisser tiédir. Déposer dans des petits moules flexibles ou dans des verrines. Mettre au frigo.

Enlever les fleurs des ombelles. Faire bouillir le lait et y laisser infuser les petites fleurs blanches à couvert, jusqu’à complet refroidissement. Passer le lait en pressant bien les fleurs pour récupérer tout l’arôme.
Faire chauffer le lait parfumé avec la crème, le sucre et l’agar-agar durant 2 minutes. Laisser tiédir.
Verser dans les moules souples par dessus la gelée de fraises. Laisser refroidir, puis réserver au frais au moins 2 heures.

photo de pana cotta fraise

Servir froid dans les verrines ou démouler (attention pour les verrines mettre peu d’agar agar pour conserver un aspect crémeux mais pour un démoulage parfait il faudra mettre un peu plus d’agar agar.

Publié le Laisser un commentaire

Yaourts maison fermes

Après de nombreux tests et essais ratés, après avoir mangé des yaourts trop liquides ou trop acides, j’ai enfin trouvé LA recette.

Je vous livre mon secret de fabrication de yaourts maison fermes.
C’est une recette inratable qui demande juste un peu d’organisation.

yaourts maison fermes
recette des yaourts maison fermes

Ingrédients pour 8 pots de yaourts maison fermes

1l de lait entier bio
1 demi-pot de yaourt de la fournée précédente ou un sachet de ferments
8 cuillerées de sucre de canne complet
1 cuillère à café de vanille en poudre ou 1 gousse de vanille ou autres parfums
1 thermomètre de cuisson

Préparation des yaourts maison fermes

1- Porter le lait à ébullition.
Cette étape finissant souvent en nettoyage de ma plaque de cuisson pour cause de lait débordant, j’utilise un thermomètre de cuisson. L’avantage est qu’il bipe quand la température souhaitée est atteinte. Je le mets à 77° afin d’arriver à temps et je surveille jusqu’à ce que le lait soit à 80°.
Si vous utilisez une gousse de vanille il faut la fendre dans toutes sa llongueur et la plonger dans le lait dès le début afin qu’elle infuse correctement. Vous pouvez n’utiliser qu’une demi-gousse de vanille à chaque fois car le pris est assez élevé.

2- Attendre que la température du lait redescende autour des 55°.
Au dessus de 60° les ferments du lait sont tués par la chaleur. Il faut donc que le lait redevienne tiède avant de l’utiliser.
Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi il faut monter le lait à 80° auparavant. Je crois que c’est une question de molécules qui change d’aspect. Le fait est que CA MARCHE. Si vous utilisez un lait à 50° sans le faire bouillir puis refroidir vous n’aurez pas des yaourts maison fermes comme il faut. Une fois à la bonne température retirer la gousse de vanille si besoin et en gratter bien toutes les graines pour les récupérer.

3- Mélanger le lait aux ferments peu à peu
Verser le lait tiède sur le mélange sucre, ferments ou yaourt et vanille en poudre.
Je remplace parfois la vanille par 6 gouttes d’Huile Essentielle de Citron bio. J’adore les yaourts au citron, même si je suis la seule à les apprécier autant dans ma famille.

4- Mettre en pot
Si vous n’avez utilisez aucun parfum ni sucre il est encore temps de mettre une cuillère à soupe de confiture maison dans le fond de chaque pot.
Versez la préparation dans les pots préalablement rangés dans la yaourtière pour éviter de les manipuler inutilement une fois remplis.

5- Laisser 8h en place
Sortir les pots et les mettre à refroidir au bord de la fenêtre s’il fait plus froid dehors. Une fois refroidi les mettre au frigo au moins 4h avant dégustation.

A savoir:
Plus le temps d’incubation est long et plus les ferments digèrent le lactose. Éteindre la yaourtière et laisser les yaourts refroidir plusieurs heures à l’intérieur permettra d’avoir des yaourts avec de moins en moins de lactose.
Ceci dit plus les ferments auront « mangé » leur nourriture (le lactose) et moins ils vivront longtemps.
Si vous voulez refaire une tournée de yaourt il faudra la faire rapidement ou sortir un des pots de la yaourtière au bout de 8h maximum et le mettre à refroidir.

Vous pouvez ensuite les mélanger à des flocons d’avoine ou des petites baies rouges ou noires pour un goûter santé 100% maison!

Publié le Laisser un commentaire

Tourte de blettes sucrée niçoise

Voilà une bien amusante façon de faire manger des légumes verts aux enfants. Mais aussi les grands enfants.
Mon papa est fan de cette tourte de blettes sucrée niçoise. C’est lui qui me l’a faite découvrir. A chaque fois que je l’a fait je pense à lui.
C’est une recette d’automne et d’hiver.

Ingrédients de la tourte de blettes sucrée niçoise

La pâte:
500g de farine
200g de beurre à température ambiante
150g de sucre blond
2 oeufs entiers
1 pincée de sel
(eau si nécessaire)

La garniture:
1 bouquet de jeunes feuilles de blettes
2cs de parmesan
2 oeufs
2 pommes reinette
100g de raisins trempés dans du rhum (idéalement 50% blancs et 50% noirs)
100g de pignons
150g de sucre roux
1cs d’huile d’olive
poivre
Sucre glace
pour le décor

Préparation de la tourte de blettes sucrée niçoise

Former une fontaine avec la farine, le sucre, le poivre et le sel et disposer les 2 oeufs battus et le beurre mou au centre.
Malaxer rapidement mais sans trop pétrir. Au besoin ajouter un tout petit peu d’eau pour former une pâte à tarte.
Laisser de côté.

Prendre les vert des blettes et les rouler sur elles mêmes afin de les émincer (environ 0,5cm). Les faire tremper, rincer, égoutter, 3 fois de suite pour enlever l’amertume des feuilles.
Bien égoutter et faire sécher dans un linge propre.

Dans un saladier mélanger le parmesan râpé, le sucre roux, les raisins secs au rhum, l’huile d’olive, les 2 oeufs battus et le pignons. Bien mélanger, ajouter les feuilles de blettes émincées.

Découper la pâte à tarte en 2, étaler la plus grosse moitié et en recouvrir un moule à tarte de 40cm de diamètre, les bords doivent bien débordés.
Recouvrir avec la garniture. Disposer de fines tranches de pommes sur la garniture.

Etaler la 2eme moitié de pâte pour faire un rond de 40cm de diamètre tout juste.
La disposer sur la tourte et bien souder les bords.
Piquer avec une fourchette plusieurs fois.

Faire cuire à four chaud (220°, en fonction des fours) pendant environ 40mn: la tourte doit être dorée.

A la sortie du four saupoudrer de sucre glace et laisser refroidir à température ambiante.

Se conserve très bien plusieurs jours dans un endroit frais.

Publié le Laisser un commentaire

Gâteau glacé au citron bio

Voici la recette d’un gâteau glacé au citron,  fondant,  bien citronné, qui change des habituels gâteaux au chocolat. On peut choisir de le manger tiède ou bien froid l’été pour un petit côté gâteau glacé. Dans les 2 cas il est excellent.

Ingrédients du gâteau glacé au citron:

100g de beurre mou
120g de sucre 100% sucre de canne
75g de farine d’épeautre semi complète
100g de poudre d’amande
1 sachet de levure
2 oeufs
le zeste d’un citron bio
4 cs de lait végétal

Pour le glaçage au sirop:
le jus de 2 citrons bio
100g de sucre glace

Préparation du gâteau glacé au citron:

Préchauffer le four à 170°

Faire ramollir le beurre ou le sortir bien à l’avance.
Ajouter le sucre et bien mélanger.

Ajouter la farine d’épeautre, la poudre d’amande et la levure. Mélanger.
Ajouter les 2 oeufs, le lait végétal et le zeste d’un citron. Mélanger
Verser dans un moule à cake. Enfourner pour 40mn.
La pointe d’un couteau enfoncée dans la gâteau doit ressortir sèche.

Dix minutes avant la fin de la cuisson préparer le sirop en faisant fondre le sucre glace dans le jus de citron chaud. Faire cuire un peu le sirop, deux minutes environ à petit feu.

Dès la sortie du four, piquer le gâteau avec une fourchette et verser doucement le sirop sur le gâteau, à même le moule.
Laisser reposer 15 minutes avant de démouler.

Le gâteau peut se manger tel quel ou après quelques heures au frigo.

Le résultat est un gâteau incroyablement fondant en bouche qui n’aura qu’un défaut: celui d’être forcément trop petit!

Publié le Laisser un commentaire

Crumble aux fruits rouges

Le crumble aux fruits rouges a toutes les qualités: il allie le pouvoir anti-oxydant des fruits rouges et le gourmand d’un crumble croustillant. Voici 2 recettes selon que vous recherchiez un plat sans glucides ou un petit plaisir plus occasionnel.

Ingrédients du crumble aux fruits rouges sans glucides

  • huile de coco pour graisser le plat
  • 450g de fruits rouges mélangés (surgelés en hiver)
  • 100g de noix 
  • 100g de poudre d’amande
  • 80g de noix de coco en poudre
  • une pincée de sel
  • Facultatif: 4 cs de stévia
  • 120g de margarine ou de beurre

Préparation du crumble aux fruits rouges sans glucides

Préchauffer le four à 170°.
Graisser à l’huile de coco un plat rectangulaire à four.
Disposer 450g de fruits rouges mélangés (surgelés en hiver)
Dans un saladier mélanger 100g de noix grossièrement concassées avec un pilon, 100g de poudre d’amande, 80g de noix de coco, une pincée de sel. Ajouter si besoin 4 cs de stévia.
Ajouter 120g de margarine ou de beurre.
Malaxer.
Disposer ce mélange en l’égrenant au dessus des fruits rouges.
Enfourner à 170° pour 45 minutes.
Régalez vous!

Ingrédients du crumble aux fruits rouges plus classique

  • une tasse de flocons d’avoine
  • une tasse de farine d’épeautre
  • une tasse de poudre d’amande
  • une petite tasse de sucre entier
  • 100g de beurre
  • 450g de fruits rouges

Préparation du crumble aux fruits rouges plus classique

Préchauffer le four à 180°.
Graisser au beurre ou à l’huile de coco un plat rectangulaire à four.
Disposer 450g de fruits rouges mélangés dans le plat.
Dans un saladier mélanger tous les ingrédients secs. Une tasse classique fait 250ml, soit un mug ou un verre.
Ajouter 100g de beurre et malaxer avec les mains pour obtenir un mélange sablé..
Disposer ce mélange en l’égrenant au dessus des fruits rouges.
Enfourner à 180° pour 45 minutes.
Régalez vous!

Astuce présentation: il est possible de mettre un tiers de la préparation du crumble dans le fond d’un plat à tarte. On dispose alors les fruits rouges par dessus et on finit par le crumble restant. On obtient une sorte de tarte crumble très sympas, le fond de tarte « buvant » l’excès de jus des fruits rouges.

Publié le Laisser un commentaire

Clafoutis sans gluten aux fruits d’été

J’ai de nombreux pruniers qui donnent des petites prunes, à peine plus grosse que des cerises.  Voici la recette de clafoutis sans gluten sans lactose que j’utilise lorsque vient la pleine saison. Je l’utilise aussi pour les cerises ou des abricots coupés en morceaux. Pour les abricots il convient de les faire cuire quelques minutes dans une poêle avant de les utiliser dans un clafoutis afin qu’ils ne donnent pas trop d’eau lors de la cuisson.

En hiver j’utilise des prunes que j’ai congelé lors de la pleine saison pour avoir un petit goût d’été qui réchauffe le cœur et les papilles.

Ingrédients pour un clafoutis sans gluten aux fruits d’été

Pour 6 personnes:

– un petit panier de fruits (de quoi remplir sur un seul étage un plat à four rectangulaire)
– 4 œufs
– 50 cl de lait d’amande
– 30g de margarine ou de beurre
– 50 g de sucre entier
– 35 g de farine de maïs
– 50g de poudre d’amande
– 1 pincée de sel

Préparation du clafoutis sans gluten aux fruits d’été

Huiler un plat à four. Y déposer les fruits lavés et séchés de la taille d’une grosse noix: cerises entières, prunes entières ou coupées en 2, abricots coupés en quatre…

Préchauffer le four à 180°

Battre les œufs avec 50g sucre. Ajouter la farine de maïs, le sel et la poudre d’amande, mélanger. Quand le mélange est homogène ajouter le lait peu à peu sans cesser de battre au fouet.
Verser ce mélange sur les fruits et parsemer de dès de margarine ou de beurre.

Cuire 35 min à 180°, chaleur tournante (vérifier la cuisson, selon les fours ça peut aller jusqu’à 45mn). Sortir le clafoutis sans gluten du four et saupoudrer d’un peu de sucre. Laisser tiédir ou refroidir avant de déguster.

clafoutis sans gluten sans lactose été

Et si vous n’avez pas de prunes ou que vous n’aimez pas la poudre d’amande, allez voir la recette du clafoutis aux pruneaux.

Publié le Laisser un commentaire

Recette du clafoutis aux pruneaux

Voici un clafoutis aux pruneaux allégé en sucre, comme beaucoup des recettes de ce site, qui pourrait même l’être encore davantage. Déclinable sans gluten, sans lactose, sans sucre ajouté, il est facilement adaptable aux envies et aux habitudes alimentaires de tous.

Ingrédients du clafoutis aux pruneaux

400g de pruneaux (environ 45 pruneaux)
un peu de beurre pour le plat
50g de sucre (sucre de canne entier type raspadura de préférence)
60g de Maïzena
60g de farine de riz
1 pincée de sel
2 pincées de poudre de vanille
5 œufs
700ml de lait

Les ingrédients sont de préférence biologiques.
Le sucre sera meilleur pour la santé s’il est entier, du type raspadura. Il peut être encore réduit ou supprimé car les pruneaux sont très sucrés.
La farine de riz peut être remplacée par de la farine d’épeautre sans modification du goût.
Les œufs seront des œufs de poules élevées en plein air bien sûr.
Le lait peut être remplacé par du lait végétal en fonction des goûts pour éviter le lactose.

Préparation du clafoutis aux pruneaux

Préchauffer le four sur 180°C.

Graisser un plat à gratin avec une noisette de beurre.
Déposer les pruneaux dénoyautés de préférence dans ce plat.

Dans un saladier mélanger le sucre, la Maïzena, la farine, le sel, et la vanille en poudre. Mélanger tous ces ingrédients secs. Faire un puits et y casser les œufs. Mélanger à la fourchette en cassant bien les oeufs et en prenant peu à peu la matière sèche sur les côtés.

Quand le mélange est homogène ajouter un peu de lait et continuer de bien battre pour garder toujours une homogénéité et éviter les grumeaux. Verser ainsi peu à peu le lait.

Le mélange est très liquide, comme pour une pâte à crêpes.

Verser ce mélange sur les pruneaux.

Enfourner pour 50 minutes à 180°C.

Pour une recette encore plus saine, avec de la poudre d’amande, vous pouvez tester la recette du clafoutis sans gluten aux fruits d’été.

Publié le Laisser un commentaire

Comment faire un Thé Chaï maison

Vous partez au sport d’hiver et cherchez une alternative au vin chaud? Le thé chaï est fait pour vous.

Le thé chaï est un thé indien constitué de thé noir et d’épices. Généralement servi avec du lait d’amandes, mais cela reste facultatif.

Le mélange d’épices peut être utilisé comme infusion sans théine pour faire le plein de bonne humeur et de santé. J’en fais souvent  car rien qu’en chauffant il parfume agréablement la maison.

Les nombreuses épices du thé chaï réchauffent l’organisme, stimulent la digestion et cumulent plusieurs vertus santé.

Ingrédients du thé chaï

– 1 litre d’eau
– un bâton de cannelle cassé grossièrement
– 5 rondelles de gingembre frais
– 3 cardamomes écrasées
– 2 clous de girofle
– 5 grains de poivre noir parfumé
– 2 étoiles de badiane
– thé noir (facultatif)
– lait d’amandes (facultatif)
– sucre (déconseillé 😉  )

Préparation du thé chaï

Portez à ébullition 1 litre d’eau dans lequel vous aurez jeté les épices suivantes:
– un bâton de cannelle cassé grossièrement
– 5 rondelles de gingembre frais
– 2 cardamomes écrasées
– 2 clous de girofle
– 5 grains de poivre noir parfumé
– 2 étoiles de badiane

Laissez bouillir à petits bouillons 10mn.
Coupez le feu. On peut ajouter du thé noir à ce moment là si on veut.
Couvrez et laissez encore infuser 10mn.

Servez à l’aide d’une passoire à thé. Ajoutez du lait d’amande (ou pas) selon les goûts.

Le mélange peut être rallongé d’eau (prévoir seulement 1/2l dans ce cas) et réchauffé une deuxième fois.

Plus le mélange attendra et plus il sera parfumé. Je mets ma casserole sur le bord de mon poêle où elle reste au chaud afin de profiter de mon thé chaï tout au long de la journée. La cannelle qui s’infuse de plus en plus donne un goût sucré à cette boisson.

 

 

Thé Chaï

 

Publié le Laisser un commentaire

Pommes et poires épicées au sirop

Voici un dessert fruité qui fait l’unanimité chez les gourmands. Ces pommes et poires épicées au sirop maison, moins sucrées que des fruits au sirop du commerce, donnent un petit goût d’avant Noël.

Ingrédients des pommes et poires épicées au sirop

– 4 poires
– 4 pommes
– 100g de sucre roux
– un bâton de cannelle
– une gousse de vanille fendue en deux
– 4 grains de poivre noir parfumé
– 4 clous de girofle
– 2 rondelles de gingembre frais
– 1 étoile badiane
– quelques zestes de citron ou d’orange bio

Epices pour pommes et poires épicées au sirop
Epices pour pommes et poires épicées au sirop

Préparation des pommes et poires épicées au sirop

Porter à ébullition un demi-litre d’eau avec 100g de sucre, un bâton de cannelle, une gousse de vanille fendue en deux, 4 clous de girofle, 4 grains de poivre parfumés, 2 rondelles de gingembre frais, 1 étoile de badiane et quelques zestes de citron ou d’orange bio. Laisser frémir un quart d’heure. Pendant ce temps couper les poires et les pommes en quartier et les éplucher. Plonger les poires et les pommes dans le sirop et les laisser cuire à feu doux 10 à 20mn selon la maturité des fruits. Laisser les pommes et les poires au sirop refroidir dans leur jus.

A consommer avec le jus dans des petites coupelles et une grande cuillère de gourmand.

Certaines épices peuvent être remplacées par un mélange tout fait (4 épices = cannelle, poivre, clous de girofle, gingembre) mais plus les produits sont frais et simples et moins il y a de risque qu’ils ne contiennent de produit ajouté et plus il y a de chance pour qu’ils soient forts en goût.

Cannelle, gingembre, agrumes… sont des aliments très bons pour la santé, particulièrement en hiver, car ils aident à résister aux maladies d’hiver: ne surtout pas jeter le jus mais profiter de ses bienfaits! Ces épices sont d’ailleurs la base du thé chaï indien. Attention cependant à ne pas trop consommer de gingembre le soir.

Publié le Laisser un commentaire

Crêpes de pois chiches et de millet

Les crêpes de pois chiches et de millet sont gonflées façon blinis. Elles feront des entrées originales, un repas unique ou une pause gourmande selon la garniture choisie.

crepes de pois chiches et de millet
crepes de pois chiches et de millet

Ingrédients pour des crêpes de pois chiches et de millet

une tasse de farine de pois chiches
une demi-tasse de farine de millet
une cuillerée à soupe d’arrow root
une cuillerée à café de bicarbonate de soude
une pincée de sel
une pincée de cumin en poudre
une tasse et demi d’eau

Préparation des crêpes de pois chiches et de millet

Mélanger la farine de pois chiches, la farine de millet, l’arrow root, le bicarbonate de soude, le sel, le cumin en poudre. Ajouter l’eau peu à peu en mélangeant soigneusement jusqu’à obtenir une pâte assez liquide.

Huiler une poêle, la chauffer puis verser une louche de pâte en la faisant couler sur toute la surface de la poêle. La crêpe va gonfler et se creuser à la manière des blinis. Au besoin ajouter un peu d’eau et verser moins de pâte pour des crêpes plus fines.

Le goût du pois chiches est très agréable et les crêpes peuvent être grignotées natures en cas de petites faim.