Publié le Laisser un commentaire

Pana cotta fraise à la fleur de sureau

Dans mon jardin je n’ai pas de vanille mais j’ai des fleurs de Sureau qui s’épanouissent allégrement et les premières fraises timides qui rougissent doucement. J’ai donc décidé de tester une pana cotta spéciale

photo de pana cotta fraise 1

 

Ingrédients pour la pana cotta fraise

Pour la pana cotta à la fleur de Sureau :

25cl de crème liquide
25cl de lait
50g de sucre de canne
3 belles ombrelle de Sureau
2g d’agar agar

Pour la gelée de fraises

200g de fraises
Le jus d’un demi citron
1 cs de sucre de canne

1g d’agar agar

Préparation de la pana cotta fraise

Laver les fraises, les équeuter et les mixer avec le jus de citron. Faire bouillir 2mn avec le sucre et l’agar agar. Laisser tiédir. Déposer dans des petits moules flexibles ou dans des verrines. Mettre au frigo.

Enlever les fleurs des ombelles. Faire bouillir le lait et y laisser infuser les petites fleurs blanches à couvert, jusqu’à complet refroidissement. Passer le lait en pressant bien les fleurs pour récupérer tout l’arôme.
Faire chauffer le lait parfumé avec la crème, le sucre et l’agar-agar durant 2 minutes. Laisser tiédir.
Verser dans les moules souples par dessus la gelée de fraises. Laisser refroidir, puis réserver au frais au moins 2 heures.

photo de pana cotta fraise

Servir froid dans les verrines ou démouler (attention pour les verrines mettre peu d’agar agar pour conserver un aspect crémeux mais pour un démoulage parfait il faudra mettre un peu plus d’agar agar.

Publié le Laisser un commentaire

Levain maison

Depuis plusieurs jours déjà nous avons un nouveau pensionnaire. Je lui ai donné le nom (il paraît qu’il faut les nommer ces petites bêtes là) de son « parrain », celui qui m’a aidé à l’adopter.  Il est rapidement devenu autonome. Au début je le nourrissais tous les jours. Maintenant un jour sur deux suffit. Il triple aussitôt de volume! Mais il revient assez vite à la normal car je le fais travailler quelques heures après!

Il s’agit de mon tout dernier test culinaire: le levain maison! Après 2 essais au seigle qui montaient trop vite et se couvraient de moisissures, un essai au sarrasin qui a vécu assez longtemps pour donner naissance à un pain avant de subir le même sort, j’ai fait un levain à l’épeautre (80) que je nourris maintenant à la farine d’épeautre complète (150) et à l’eau dé-chlorée (laissé dans une carafe à l’air libre pour faire partir le chlore du robinet) et ça marche! Il a une odeur de yaourt. Parfois il me réclame à manger en se couvrant d’eau ou en sentant un peu acide mais le rythme d’un jour sur 2 semble lui convenir. Je l’ai nourri une fois à la farine de seigle et une petite pellicule blanche commençait à apparaître. Je l’ai vite nourri d’épeautre de nouveau et il se porte comme un charme.

Il a déjà donné naissance à 4 pains.

Sur la photo j’avais 2 pensionnaires: un fait de sarrasin et un d’épeautre. Le premier m’a fait un pain mais a ensuite tourné court en se couvrant de moisissures.

Et voici le résultat d’un bon pain à la farine d’épeautre semi-complète au levain maison

Allez je vous explique la marche à suivre pour faire son levain maison. Vous allez voir, c’est facile

Faire son levain maison

Le préambule: une température comprise entre 20° et 30°

Le temps: 3 à 4 jours.

Les ingrédients: de la farine semi-complète ou complète et de l’eau à poids égal
1 pincée de sucre pour accélérer la fermentation (facultatif)

Simple, non?

Diluer 50g de farine d’épeautre complète ou semi-complète dans 50g d’eau de source (ou eau bouillie refroidie). Mélanger avec une cuillère en bois. Courir d’un linge humide. Laisser fermenter 3 à 4 jours selon la chaleur.

Quand des bulles commencent à se former et que l’odeur devient un peu aigre, ajouter 20g de farine et 20g d’eau de nouveau. Mélanger. Il faut « nourrir » le levain.
Le levain va doubler de volume en quelques heures puis redescendre.

Le lendemain ajouter 20g de farine et 20g d’eau et cela tous les jours ou tous les 2 jours selon l’utilisation que vous ferez de votre levain.

Dès le 4eme jour vous pourrez prélever du levain pour faire votre pain au levain maison.

Si au bout des 4 jours il n’y a pas eu fermentation (création de bulles et bonne odeur de yaourt) il faudra recommencer.

Utilisation du levain maison

Le levain se conserve au frigo. On y ajoute un mélange à part égal d’eau et de farine la veille de son utilisation (qui peut être quotidienne si vous voulez) de manière à en avoir assez pour prélever la quantité nécessaire à la confection de son pain. Si on ne l’utilise pas tous les jours il ne faudra pas le nourrir en trop grande quantité afin de ne pas se retrouver avec un bocal immense.

Exemple d’utilisation: il reste 100g de levain, je lui rajoute son poids en farine et en eau. Je rajoute donc 100g de farine semi-complète + 100g d’eau. Je l’utilise quand il a fini son cycle de fermentation. je dois donc attendre qu’il soit monté puis redescendu, soit au moins 6h. Si je ne l’utilise pas pendant une semaine, tant qu’il ne sent pas le aigre mais qu’il garde une agréable odeur de levure il n’est pas utile de le nourrir car le frigo l’engourdit.

Si j’en ai trop (exemple il me reste 200g que je dois réactiver), je rajoute seulement 100g de farine et 100g d’eau mais je dois prévoir de le faire la veille car il sera plus long à se réveiller puisque moins « nourri ».

L’utilisation du levain se fait comme suit: 100g de levain + 1cc de levure sèche type SAF ou 6g de levure fraîche pour 500g de farine, 270ml d’eau tiède et 10g de sel.

Le levain remplace une partie de la levure. Il aide à « digérer » le gluten et rend donc le pain plus digeste en plus de lui apporter son petit goût unique.

 

 

 

Publié le Laisser un commentaire

Yaourts maison fermes

Après de nombreux tests et essais ratés, après avoir mangé des yaourts trop liquides ou trop acides, j’ai enfin trouvé LA recette.

Je vous livre mon secret de fabrication de yaourts maison fermes.
C’est une recette inratable qui demande juste un peu d’organisation.

yaourts maison fermes
recette des yaourts maison fermes

Ingrédients pour 8 pots de yaourts maison fermes

1l de lait entier bio
1 demi-pot de yaourt de la fournée précédente ou un sachet de ferments
8 cuillerées de sucre de canne complet
1 cuillère à café de vanille en poudre ou 1 gousse de vanille ou autres parfums
1 thermomètre de cuisson

Préparation des yaourts maison fermes

1- Porter le lait à ébullition.
Cette étape finissant souvent en nettoyage de ma plaque de cuisson pour cause de lait débordant, j’utilise un thermomètre de cuisson. L’avantage est qu’il bipe quand la température souhaitée est atteinte. Je le mets à 77° afin d’arriver à temps et je surveille jusqu’à ce que le lait soit à 80°.
Si vous utilisez une gousse de vanille il faut la fendre dans toutes sa llongueur et la plonger dans le lait dès le début afin qu’elle infuse correctement. Vous pouvez n’utiliser qu’une demi-gousse de vanille à chaque fois car le pris est assez élevé.

2- Attendre que la température du lait redescende autour des 55°.
Au dessus de 60° les ferments du lait sont tués par la chaleur. Il faut donc que le lait redevienne tiède avant de l’utiliser.
Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi il faut monter le lait à 80° auparavant. Je crois que c’est une question de molécules qui change d’aspect. Le fait est que CA MARCHE. Si vous utilisez un lait à 50° sans le faire bouillir puis refroidir vous n’aurez pas des yaourts maison fermes comme il faut. Une fois à la bonne température retirer la gousse de vanille si besoin et en gratter bien toutes les graines pour les récupérer.

3- Mélanger le lait aux ferments peu à peu
Verser le lait tiède sur le mélange sucre, ferments ou yaourt et vanille en poudre.
Je remplace parfois la vanille par 6 gouttes d’Huile Essentielle de Citron bio. J’adore les yaourts au citron, même si je suis la seule à les apprécier autant dans ma famille.

4- Mettre en pot
Si vous n’avez utilisez aucun parfum ni sucre il est encore temps de mettre une cuillère à soupe de confiture maison dans le fond de chaque pot.
Versez la préparation dans les pots préalablement rangés dans la yaourtière pour éviter de les manipuler inutilement une fois remplis.

5- Laisser 8h en place
Sortir les pots et les mettre à refroidir au bord de la fenêtre s’il fait plus froid dehors. Une fois refroidi les mettre au frigo au moins 4h avant dégustation.

A savoir:
Plus le temps d’incubation est long et plus les ferments digèrent le lactose. Éteindre la yaourtière et laisser les yaourts refroidir plusieurs heures à l’intérieur permettra d’avoir des yaourts avec de moins en moins de lactose.
Ceci dit plus les ferments auront « mangé » leur nourriture (le lactose) et moins ils vivront longtemps.
Si vous voulez refaire une tournée de yaourt il faudra la faire rapidement ou sortir un des pots de la yaourtière au bout de 8h maximum et le mettre à refroidir.

Vous pouvez ensuite les mélanger à des flocons d’avoine ou des petites baies rouges ou noires pour un goûter santé 100% maison!

Publié le Laisser un commentaire

Baguettes viennoises recette maison

Ingrédients pour 4 baguettes viennoises recette maison

470 g de Farine bio semi-complète
2 oeufs de poule élevée en plein air battus
10cl de lait d’amande bio (ou de lait entier bio)
10cl d’eau tiède (environ 30°)
2 cc de levure (SAF par exemple)
30 g de sucre 100% canne
2 cc de sel fin
70 g  de beurre en dés
1 oeuf  battu (facultatif, pour dorer les pâtons)

Préparation pour 4 baguettes viennoises recette maison

Cette préparation nécessite d’être chez soi une journée. Avec de l’organisation elle ne prend pas beaucoup de temps mais il faut y revenir régulièrement.

H-30 minutes

Délayez la levure avec l’eau et le lait tiède, réservez. Sortir le beurre nécessaire à température ambiante.

Heure H

Au bout de 30 minutes environ: mettre dans un robot mixer/pétrisseur tous les ingrédients.
Mélanger/pétrir au robot.
Il est possible de mélanger à la maison mais la pâte est assez collante. Cela rend les choses compliquées et pas très agréable. De plus pétrir à la main va nécessiter un ajout de farine pour ne pas garder la pâte collée sur les main.
En bref je conseille de mélanger avec un robot ou une spatule à la main si vous avez le courage.

Laissez reposer dans le robot jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume (à 24° près du poêle, j’ai laissé 3h). Je pense qu’on peut la faire plusieurs heures à l’avance et l’oublier là quelques heures si la cuisine n’est pas trop chaude.

H + 3h

Déposez la pâte sur un plan de travail fariné. Attention à bien se fariner les mains aussi! Divisez la pâte en 4 pâtons.
Formez 4 baguettes en roulant les pâtons sur le plan fariné et en les touchant le moins possible. Plus vous les toucherez et plus elles seront collantes. Du coup vous aurez tendance à ajouter de la farine se qui les rendra sèches.

Déposez les 4 baguettes sur une plaque de four (ou un moule à baguettes) recouverte de papier sulfurisé (ou simplement bien fariné). Laissez lever. Et oui, encore.
Pour gagner du temps il est possible de les mettre dans un four préalablement chauffé à 30° de manière à accélérer la levée.
Laissez environ 1h. Attention: si elles gonflent trop vite elles vont retomber aussi vite à la cuisson et vous aurez des baguettes toutes plates. Le four ne doit pas dépasser les 30°.

H + 4h

Quand elles sont gonflées, badigeonnez les d’oeuf  battu à l’aide d’un pinceau pour les rendre dorées.
C’est une option que je saute parfois, comme sur cette photo. Vous pouvez constatez du coup que ce n’est pas nécessaire.
Incisez le dessus juste avant de mettre au four avec 3 coups d’un couteau bien aiguisé.
Cette étape permet au pain de se fendre de manière harmonieuse quand il gonfle. Sans cela il se « casserait » n’importe où.

Cuire pendant 20 min dans un four bien préchauffé à 180°  (th.6)

H + 4h30

Sortie du four!

Avec une confiture maison au petit déjeuner du Dimanche ou un club fromage, jambon, salade pour un petit côté salé/sucré accompagné d’une pomme pour le pique nique des enfants, c’est un régal.

Bon appétit!

Publié le Laisser un commentaire

Tourte de blettes sucrée niçoise

Voilà une bien amusante façon de faire manger des légumes verts aux enfants. Mais aussi les grands enfants.
Mon papa est fan de cette tourte de blettes sucrée niçoise. C’est lui qui me l’a faite découvrir. A chaque fois que je l’a fait je pense à lui.
C’est une recette d’automne et d’hiver.

Ingrédients de la tourte de blettes sucrée niçoise

La pâte:
500g de farine
200g de beurre à température ambiante
150g de sucre blond
2 oeufs entiers
1 pincée de sel
(eau si nécessaire)

La garniture:
1 bouquet de jeunes feuilles de blettes
2cs de parmesan
2 oeufs
2 pommes reinette
100g de raisins trempés dans du rhum (idéalement 50% blancs et 50% noirs)
100g de pignons
150g de sucre roux
1cs d’huile d’olive
poivre
Sucre glace
pour le décor

Préparation de la tourte de blettes sucrée niçoise

Former une fontaine avec la farine, le sucre, le poivre et le sel et disposer les 2 oeufs battus et le beurre mou au centre.
Malaxer rapidement mais sans trop pétrir. Au besoin ajouter un tout petit peu d’eau pour former une pâte à tarte.
Laisser de côté.

Prendre les vert des blettes et les rouler sur elles mêmes afin de les émincer (environ 0,5cm). Les faire tremper, rincer, égoutter, 3 fois de suite pour enlever l’amertume des feuilles.
Bien égoutter et faire sécher dans un linge propre.

Dans un saladier mélanger le parmesan râpé, le sucre roux, les raisins secs au rhum, l’huile d’olive, les 2 oeufs battus et le pignons. Bien mélanger, ajouter les feuilles de blettes émincées.

Découper la pâte à tarte en 2, étaler la plus grosse moitié et en recouvrir un moule à tarte de 40cm de diamètre, les bords doivent bien débordés.
Recouvrir avec la garniture. Disposer de fines tranches de pommes sur la garniture.

Etaler la 2eme moitié de pâte pour faire un rond de 40cm de diamètre tout juste.
La disposer sur la tourte et bien souder les bords.
Piquer avec une fourchette plusieurs fois.

Faire cuire à four chaud (220°, en fonction des fours) pendant environ 40mn: la tourte doit être dorée.

A la sortie du four saupoudrer de sucre glace et laisser refroidir à température ambiante.

Se conserve très bien plusieurs jours dans un endroit frais.

Publié le Laisser un commentaire

Gâteau glacé au citron bio

Voici la recette d’un gâteau glacé au citron,  fondant,  bien citronné, qui change des habituels gâteaux au chocolat. On peut choisir de le manger tiède ou bien froid l’été pour un petit côté gâteau glacé. Dans les 2 cas il est excellent.

Ingrédients du gâteau glacé au citron:

100g de beurre mou
120g de sucre 100% sucre de canne
75g de farine d’épeautre semi complète
100g de poudre d’amande
1 sachet de levure
2 oeufs
le zeste d’un citron bio
4 cs de lait végétal

Pour le glaçage au sirop:
le jus de 2 citrons bio
100g de sucre glace

Préparation du gâteau glacé au citron:

Préchauffer le four à 170°

Faire ramollir le beurre ou le sortir bien à l’avance.
Ajouter le sucre et bien mélanger.

Ajouter la farine d’épeautre, la poudre d’amande et la levure. Mélanger.
Ajouter les 2 oeufs, le lait végétal et le zeste d’un citron. Mélanger
Verser dans un moule à cake. Enfourner pour 40mn.
La pointe d’un couteau enfoncée dans la gâteau doit ressortir sèche.

Dix minutes avant la fin de la cuisson préparer le sirop en faisant fondre le sucre glace dans le jus de citron chaud. Faire cuire un peu le sirop, deux minutes environ à petit feu.

Dès la sortie du four, piquer le gâteau avec une fourchette et verser doucement le sirop sur le gâteau, à même le moule.
Laisser reposer 15 minutes avant de démouler.

Le gâteau peut se manger tel quel ou après quelques heures au frigo.

Le résultat est un gâteau incroyablement fondant en bouche qui n’aura qu’un défaut: celui d’être forcément trop petit!

Publié le Laisser un commentaire

Crumble aux fruits rouges

Le crumble aux fruits rouges a toutes les qualités: il allie le pouvoir anti-oxydant des fruits rouges et le gourmand d’un crumble croustillant. Voici 2 recettes selon que vous recherchiez un plat sans glucides ou un petit plaisir plus occasionnel.

Ingrédients du crumble aux fruits rouges sans glucides

  • huile de coco pour graisser le plat
  • 450g de fruits rouges mélangés (surgelés en hiver)
  • 100g de noix 
  • 100g de poudre d’amande
  • 80g de noix de coco en poudre
  • une pincée de sel
  • Facultatif: 4 cs de stévia
  • 120g de margarine ou de beurre

Préparation du crumble aux fruits rouges sans glucides

Préchauffer le four à 170°.
Graisser à l’huile de coco un plat rectangulaire à four.
Disposer 450g de fruits rouges mélangés (surgelés en hiver)
Dans un saladier mélanger 100g de noix grossièrement concassées avec un pilon, 100g de poudre d’amande, 80g de noix de coco, une pincée de sel. Ajouter si besoin 4 cs de stévia.
Ajouter 120g de margarine ou de beurre.
Malaxer.
Disposer ce mélange en l’égrenant au dessus des fruits rouges.
Enfourner à 170° pour 45 minutes.
Régalez vous!

Ingrédients du crumble aux fruits rouges plus classique

  • une tasse de flocons d’avoine
  • une tasse de farine d’épeautre
  • une tasse de poudre d’amande
  • une petite tasse de sucre entier
  • 100g de beurre
  • 450g de fruits rouges

Préparation du crumble aux fruits rouges plus classique

Préchauffer le four à 180°.
Graisser au beurre ou à l’huile de coco un plat rectangulaire à four.
Disposer 450g de fruits rouges mélangés dans le plat.
Dans un saladier mélanger tous les ingrédients secs. Une tasse classique fait 250ml, soit un mug ou un verre.
Ajouter 100g de beurre et malaxer avec les mains pour obtenir un mélange sablé..
Disposer ce mélange en l’égrenant au dessus des fruits rouges.
Enfourner à 180° pour 45 minutes.
Régalez vous!

Astuce présentation: il est possible de mettre un tiers de la préparation du crumble dans le fond d’un plat à tarte. On dispose alors les fruits rouges par dessus et on finit par le crumble restant. On obtient une sorte de tarte crumble très sympas, le fond de tarte « buvant » l’excès de jus des fruits rouges.

Publié le Laisser un commentaire

Clafoutis sans gluten aux fruits d’été

J’ai de nombreux pruniers qui donnent des petites prunes, à peine plus grosse que des cerises.  Voici la recette de clafoutis sans gluten sans lactose que j’utilise lorsque vient la pleine saison. Je l’utilise aussi pour les cerises ou des abricots coupés en morceaux. Pour les abricots il convient de les faire cuire quelques minutes dans une poêle avant de les utiliser dans un clafoutis afin qu’ils ne donnent pas trop d’eau lors de la cuisson.

En hiver j’utilise des prunes que j’ai congelé lors de la pleine saison pour avoir un petit goût d’été qui réchauffe le cœur et les papilles.

Ingrédients pour un clafoutis sans gluten aux fruits d’été

Pour 6 personnes:

– un petit panier de fruits (de quoi remplir sur un seul étage un plat à four rectangulaire)
– 4 œufs
– 50 cl de lait d’amande
– 30g de margarine ou de beurre
– 50 g de sucre entier
– 35 g de farine de maïs
– 50g de poudre d’amande
– 1 pincée de sel

Préparation du clafoutis sans gluten aux fruits d’été

Huiler un plat à four. Y déposer les fruits lavés et séchés de la taille d’une grosse noix: cerises entières, prunes entières ou coupées en 2, abricots coupés en quatre…

Préchauffer le four à 180°

Battre les œufs avec 50g sucre. Ajouter la farine de maïs, le sel et la poudre d’amande, mélanger. Quand le mélange est homogène ajouter le lait peu à peu sans cesser de battre au fouet.
Verser ce mélange sur les fruits et parsemer de dès de margarine ou de beurre.

Cuire 35 min à 180°, chaleur tournante (vérifier la cuisson, selon les fours ça peut aller jusqu’à 45mn). Sortir le clafoutis sans gluten du four et saupoudrer d’un peu de sucre. Laisser tiédir ou refroidir avant de déguster.

clafoutis sans gluten sans lactose été

Et si vous n’avez pas de prunes ou que vous n’aimez pas la poudre d’amande, allez voir la recette du clafoutis aux pruneaux.

Publié le Laisser un commentaire

Recette du clafoutis aux pruneaux

Voici un clafoutis aux pruneaux allégé en sucre, comme beaucoup des recettes de ce site, qui pourrait même l’être encore davantage. Déclinable sans gluten, sans lactose, sans sucre ajouté, il est facilement adaptable aux envies et aux habitudes alimentaires de tous.

Ingrédients du clafoutis aux pruneaux

400g de pruneaux (environ 45 pruneaux)
un peu de beurre pour le plat
50g de sucre (sucre de canne entier type raspadura de préférence)
60g de Maïzena
60g de farine de riz
1 pincée de sel
2 pincées de poudre de vanille
5 œufs
700ml de lait

Les ingrédients sont de préférence biologiques.
Le sucre sera meilleur pour la santé s’il est entier, du type raspadura. Il peut être encore réduit ou supprimé car les pruneaux sont très sucrés.
La farine de riz peut être remplacée par de la farine d’épeautre sans modification du goût.
Les œufs seront des œufs de poules élevées en plein air bien sûr.
Le lait peut être remplacé par du lait végétal en fonction des goûts pour éviter le lactose.

Préparation du clafoutis aux pruneaux

Préchauffer le four sur 180°C.

Graisser un plat à gratin avec une noisette de beurre.
Déposer les pruneaux dénoyautés de préférence dans ce plat.

Dans un saladier mélanger le sucre, la Maïzena, la farine, le sel, et la vanille en poudre. Mélanger tous ces ingrédients secs. Faire un puits et y casser les œufs. Mélanger à la fourchette en cassant bien les oeufs et en prenant peu à peu la matière sèche sur les côtés.

Quand le mélange est homogène ajouter un peu de lait et continuer de bien battre pour garder toujours une homogénéité et éviter les grumeaux. Verser ainsi peu à peu le lait.

Le mélange est très liquide, comme pour une pâte à crêpes.

Verser ce mélange sur les pruneaux.

Enfourner pour 50 minutes à 180°C.

Pour une recette encore plus saine, avec de la poudre d’amande, vous pouvez tester la recette du clafoutis sans gluten aux fruits d’été.

Publié le Laisser un commentaire

Comment faire un Thé Chaï maison

Vous partez au sport d’hiver et cherchez une alternative au vin chaud? Le thé chaï est fait pour vous.

Le thé chaï est un thé indien constitué de thé noir et d’épices. Généralement servi avec du lait d’amandes, mais cela reste facultatif.

Le mélange d’épices peut être utilisé comme infusion sans théine pour faire le plein de bonne humeur et de santé. J’en fais souvent  car rien qu’en chauffant il parfume agréablement la maison.

Les nombreuses épices du thé chaï réchauffent l’organisme, stimulent la digestion et cumulent plusieurs vertus santé.

Ingrédients du thé chaï

– 1 litre d’eau
– un bâton de cannelle cassé grossièrement
– 5 rondelles de gingembre frais
– 3 cardamomes écrasées
– 2 clous de girofle
– 5 grains de poivre noir parfumé
– 2 étoiles de badiane
– thé noir (facultatif)
– lait d’amandes (facultatif)
– sucre (déconseillé 😉  )

Préparation du thé chaï

Portez à ébullition 1 litre d’eau dans lequel vous aurez jeté les épices suivantes:
– un bâton de cannelle cassé grossièrement
– 5 rondelles de gingembre frais
– 2 cardamomes écrasées
– 2 clous de girofle
– 5 grains de poivre noir parfumé
– 2 étoiles de badiane

Laissez bouillir à petits bouillons 10mn.
Coupez le feu. On peut ajouter du thé noir à ce moment là si on veut.
Couvrez et laissez encore infuser 10mn.

Servez à l’aide d’une passoire à thé. Ajoutez du lait d’amande (ou pas) selon les goûts.

Le mélange peut être rallongé d’eau (prévoir seulement 1/2l dans ce cas) et réchauffé une deuxième fois.

Plus le mélange attendra et plus il sera parfumé. Je mets ma casserole sur le bord de mon poêle où elle reste au chaud afin de profiter de mon thé chaï tout au long de la journée. La cannelle qui s’infuse de plus en plus donne un goût sucré à cette boisson.

 

 

Thé Chaï